Anecdotes

L’aigle, symbole des empires.

L’Empire Romain, l’empire carolingien, le Saint-Empire-Romain-Germanique, l’empire russe, le Premier et le Second Empire napoléonien, tant de puissances impériales qui ont utilisé un seul et même animal comme emblème : l’aigle. Ce n’est pas anodin. Cet oiseau, compagnon de Jupiter, patron de la ville de Rome, représente la puissance contrôlant la terre et les cieux et dont le territoire se veut le plus vaste possible. Pour les empires européens (SERG, empire russe, empires français), il est également un moyen de se revendiquer de l’Empire Romain, le plus illustre d’entre tous. En se désignant comme les successeurs de ce régime antique, les empereurs européens s’assurent de la légitimité de leurs expansions, l’aigle étant là pour le rappeler à tous.

Le symbole prestigieux de l’aigle n’est d’ailleurs pas seulement utilisé que sur le continent européen. On le retrouve par exemple chez les Aztèques qui l’associaient au soleil et à la création du monde. Selon le mythe de la fondation de la cité de Tenochtitlan, les Mexicas auraient aperçu un aigle royal posé sur un nopal (cactus) dévorant un serpent. Ces derniers auraient interprété cette scène comme l’ordre implicite du dieu Huitzilopochtli de s’établir définitivement en ces lieux. Le Mexique a depuis adopté comme emblème cette représentation fondatrice.

Pour aller plus loin :

  • Hervé PINOTEAU, « AIGLE IMPÉRIALE », Encyclopædia Universalis [en ligne]. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aigle-imperiale/
  • Michel GILONNE, « L’aigle royal selon la perception aztèque », Journal d’agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, 1996, pp. 77-94.

https://www.facebook.com/lesanecdotesdelhistoire/posts/3610548485651106

Catégories :Anecdotes, Symboles

Tagué:,

Laisser un commentaire